Archives expositions collectives 1er semestre 2014

ArtCatalyse-archives

  Visuellement Vôtre

  Les Moulins Albigeois, Albi

  22.03 - 15.06.2014

Le texte de Jackie-Ruth Meyer, directrice du centre d’art Le LAIT

« Le pouvoir de fascination de l'art, entre plaisir sensuel et intellectuel, semble naître du double mouvement entre échos intimes et projection vers l'inconnu. De façon assez mystérieuse, par sa force intrinsèque, par ses caractéristiques irréductibles d'image plastique, l'art suscite des effets manifestes et spécifiques dans nos connexions sensibles, internes et externes, quel que soit son sujet ou ses moyens.

Depuis de nombreuses années, sous diverses formes, l'art est colonisé par l'intelligence critique et par une vocation sociale qui ne dit pas son nom. Pour les pires raisons, l'art servant de valeur refuge et de baume apaisant pour des sociétés sans vision, et pour les meilleures, dont celles de transformer le regard, de s'ouvrir au monde et de donner du sens à ce qui ne semble plus en avoir. En définitive l'art est loin de disposer de cette liberté inconditionnelle que les sociétés démocratiques semblent lui accorder. Et pourtant certaines oeuvres manifestent une totale autonomie, sans qu'aucune justification intellectuelle ni sociale ne vienne les asservir. Elles ne sont pas porteuses d'un passé indépassable, elles ne sont pas nostalgiques d'un état d'avant l'histoire, ni prometteuses de sociétés utopiques, elles ne relèvent pas de stratégies conceptuelles, elles n'offrent pas non plus d'émotions faciles, ni de subterfuges cachés, rassurants ou déstabilisants, pour susciter l'attention. Pourtant elles ont une présence qui subjugue. Elles cristallisent sens et effet par leur seule incarnation plastique.

Cette exposition rassemble plusieurs oeuvres où la puissance de l'image joue de ses rebondissements par le média du film, pour une intense, et libératrice jouissance visuelle. »
















































.
















 







Courte présentation des films et vidéos présentés

Jeux d’apparence

Dans No more bets,
Stephen Dean filme en gros plan des scènes entre-aperçues dans des salles de casinos, ainsi que des écrans lumineux à Las Vegas. Il s'attache à ne retenir que des motifs abstraits qui deviennent des tableaux lumineux. L'économiseur de Richard Fauguet utilise les capacités du dessin d'ordinateur pour matérialiser une rêverie automatique tout en transparences. Dans Déjà vu (Hallu) de Michel François, deux mains manipulent un morceau de papier d'aluminium qui prend alors toutes sortes de formes, anthropomorphes ou organiques, en parfaite symétrie. Overdrive de Hugues Reip explore un ballet céleste de points de couleur sur fond d'écran noir.

Edith Dekyndt présente trois oeuvres :
A is hotter than B, un bloc congelé d'encre noire se dilue dans un aquarium et diffuse des arabesques qui se déploient dans un espace blanc.
Martial M
: deux mains, munies chacune d'un aimant, manipulent avec précaution de la poussière de fer afin que les formes obtenues à droite et à gauche apparaissent symétriques l'une par rapport à l'autre. Révélées comme dans un miroir, les formes se dédoublent et évoquent tour à tour un oursin, une bogue de châtaigne ou de la fourrure. L'évènement qui se déroule à petite échelle dans ces deux mains renvoie aux deux pôles terrestres qui génèrent le champ magnétique.
Dans Provisory Object 02, de l'eau savonneuse, recueillie au creux des mains, forme une fine membrane sensible à la température ambiante et dont la durée de vie détermine la durée du film.

Personnages

Ann Lee in Anzen Zone de
Dominique Gonzalez-Foerster est une vidéo qui reprend un personnage issu de l'industrie des images de synthèse pour les fictions virtuelles ou télévisuelles japonaises pour le doter d'une autre vie, qui le prolonge. Two minutes Out of the World et Anywhere Out of the World respectivement de Pierre Huyghe et de Philippe Parreno sont deux films qui ont été à l'origine de l'achat de l'image d'Ann Lee, jeune fille virtuelle (voir ci-dessus) et de la multiplication de ses vies nouvelles, par plusieurs artistes. Une méditation sur la frontière fragile entre réalité et représentation.
Shadow Procession de
William Kentridge est un film d'animation 35 mm projeté sur écran. Il utilise des figures de papier découpé (dessins au fusain), des objets tridimensionnels et des extraits du film Ubu tells the truth.

Paysages

Speed est un Long travelling avant d’
Eric Hattan filmé à la nuit tombée, de la fenêtre d'un train, focalisé sur la lune, point lumineux se détachant sur le ciel. Untitled (La Boule) d’Ann Veronica Janssens tourne sur elle-même sans discontinuer, enferme l'espace dans sa rotation et ouvre de bleus chatoiements lumineux. La Mer d’Ange Leccia enregistre le mouvement sans fin de la vague qui renait sans cesse d'elle-même en une pure image hypnotique.

La ville

Or Donc de
Tania Mouraud est une vidéo tournée en temps réel à l'Hôtel de Ville de Paris et au Quai d'Orsay. Elle a ensuite été compressée et les images apparaissent dans un délire frénétique surchargé d'ornements entre or et rouge. Les attributs du pouvoir s'imposent à l'oeil comme une folie furieuse à un rythme saccadé. Le spectateur est abasourdi, sonné, affolé. Clément Leblon a créé la partie sonore de cette vidéo et accompagné le côté kaleïdoscope de cette perception visuelle et auditive tourbillonnante entre image et son. Diverses interrogations se dessinent sur les attributs du pouvoir et questionnent notre position face à ces signes et à ce qui fait art. (Dossier de presse de l'exposition, Galerie Dominique Fiat, Paris, 2006)


Underscape 1 d’Edith Roux est un large travelling latéral filmé dans un wagon d'un métro de Tokyo qui s'interrompt à intervalles réguliers pour faire le point sur des visages de passagers, réalisant ainsi des portraits singuliers.


Exposition du 22 mars au 15 juin 2014. Les Moulins Albigeois, 41 rue Porta – 81000 Albi. Tél. : +33 (0)5 63 38 35 91. Ouverture du mercredi au dimanche de 13h à 18h, à partir du 1er avril du mercredi au dimanche de 14h à 19h.





Visuellement Vôtre, Les Moulins Albigeois, Albi

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés