Archives expositions collectives 2ème semestre 2014

ArtCatalyse-archives

Présentation de Stéphanie Barbon, programmatrice de la Maison Chevolleau


"Le Parcours Contemporain consiste à sortir l'art de l'institution muséale classique et à exposer les oeuvres dans des lieux chargés d'histoire. Cette thématique art contemporain / patrimoine fait un va et vient entre l'héritage architectural et la création d'aujourd'hui. Les artistes invités portent une réflexion sur l'espace et nous proposent une lecture personnelle. Ils nous offrent un regard nouveau sur la ville, modifiant la perception que nous avons du patrimoine fontenaisien en sachant que ce patrimoine peut être historique et architectural, mais aussi naturel, culturel. Certains produisent des oeuvres spécifiques pour l'occasion, d'autres en réactivent dans le contexte de la cité."


Pour l'été 2014, le Parcours Contemporain met en place un parcours d'oeuvres sur la thématique du "paysage rêvé". Le titre pourrait être "Paysages rêvés ou Le Rêve est une seconde vie", en référence à la nouvelle "Aurélia" de Gérard de Nerval, dans laquelle une soudaine transfiguration du réel envahit l'âme du poète. « Aurélia » est le récit de l’implication « réelle » du rêve dans la vie ou plutôt le récit de ce que Nerval appelle « l’épanchement du songe dans la vie réelle ». De nombreux paysages, allant du parc au bois, du ciel à la terre, y sont décrits.


Extraits du dossier de presse


C’est par son patrimoine exceptionnel, ses sites et monuments historiques qu’est née l’idée en 1999 de créer un parcours d’art contemporain dans la ville de Fontenay-le-Comte, au sud de la Vendée. Axée sur le lien entre le patrimoine et l’art contemporain, cette manifestation instaure de juillet à octobre un dialogue entre des œuvres contemporaines et le cadre qui les accueille. Il est question dans cette seizième édition de paysage matière, de paysage construit, de paysage mental, de paysage fantasmé, de paysage spirituel, de paysage objet ou encore de paysage détourné.











































.
















 







Exposition du 12 juillet au 11 octobre 2014. Parcours Contemporain de Fontenay-le-Comte (85200).
Maison Jean Chevolleau
N°22 place Beillard
Maison Billaud
Musée vendéen de Fontenay

Paysages rêvés, Fontenay-le-Comte

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Gilles Bruni réalise des installations paysagères qui renvoient à un ailleurs. À travers son travail contextuel, il mêle son questionnement du paysage à la dimension écologique du lieu. L’artiste redonne à voir, réforme le regard. Ses productions de paysages sont placées sous le signe du transitoire et de l’éphémère.


Note d’intention de l’artiste en cours d’installation in situ

Une cave en calcaire de la Maison Chevolleau, dedans une barque, de l'eau avec une pompe qui la brasse, comme une résurgence, une voûte étoilée de leds, des pommes de terre qui commencent à germer, un peu d'osier cherche la lumière, quelques champignons restent à l'ombre...

Le chantier a bien progressé, reste à la nature de poursuivre, puis d'ajouter encore quelques pommes de terre, installer quelques lumières pour faire danser des reflets sur une paroi et d'entretenir l'installation...

À travers ses vidéos, Armelle Caron nous invite à une contemplation mentale de l’espace. Ses promenades imagées et rêveuses incitent à une certaine contemplation du paysage que l’on se fabrique au fil des vidéos. À nous d’entreprendre une promenade insolite.

Sculptures ou dessins, les œuvres de Marc Couturier ne cessent d’évoquer le dialogue entre la nature et le divin. L’artiste expose des objets promis à l’oubli qu’il choisit pour ce qu’ils donnent à voir dans leur
matérialité même : une image à la forte puissance évocatrice. Des paysages miraculeux qui se donnent au regard de chacun.

Marie Denis réinvente des paysages par des détournements de matériaux et d’objets. Ayant une prédilection particulière pour l’univers végétal, la plasticienne offre une seconde vie aux objets et éléments naturels qu’elle manipule. Elle insuffle un nouvel imaginaire au quotidien.

S’appuyant sur le paysage, l’architecture ou encore la cartographie, Géraud Soulhiol dessine des territoires fantasmes. À partir du réel, ses décors dessinés à la mine de plomb ou au café sont enrichis de scènes imaginaires.

Jacques Vieille est à la fois architecte, paysagiste, décorateur, horticulteur. Ses derniers travaux révèlent l’interrogation permanente, le regard critique et amusé qu’il porte sur notre paysage quotidien.
L’artiste élabore une articulation savante entre nature et culture, art et artifice, organique et mécanique pour créer des œuvres parfois proches du design.





  Paysages rêvés, ou Le rêve est une seconde vie
  Fontenay-le-Comte, divers lieux

  12.07 - 11.10.2014