Archives expositions collectives 2ème  semestre 2016

ArtCatalyse-archives

  Festival Jardins synthétiques
  Divers lieux, Toulouse

  06 - 23.10.2016

Communiqué de presse


Le Festival Jardins Synthétiques poursuit sa route dans les lieux patrimoniaux qui l’ont façonné. Cette 7e édition questionne nos vies contemporaines à travers le thème : « Desseins de modes : Protection et projection de soi ».


Eléments clés de notre construction sociale, nos étoffes et accessoires participent à une identification de groupe ou marquent nos velléités d’indépendance. Conscients de ces enjeux, les représentations historiques présentes dans la collection du Musée Saint-Raymond, confirment l’existence de codes très anciens. Plus tard, Balzac nous rappelait dans son ouvrage Traité de la vie élégante : “La toilette est l’expression de la société”. Elle traduit l’évolution de nos modes de pensées et de représentations, pour certains encore vrais aujourd’hui.

Mais notre seconde peau est aussi et avant cela, un derme protecteur aux aléas de nos existences, un instrument de fabrication de l’intimité au-delà du lien que nous entretenons avec une nature aussi généreuse que fatale. Qu’en reste t’il ?



































































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Expositions du 6 au 23 octobre 2016 à Toulouse (31000).

Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, 1Ter Place Saint-Sernin.
Chapelle des Carmélites, 6 rue du Périgord
Centre culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde












Le texte de Anthoni Dominguez, commissaire d’exposition


A la fois rempart et outil de projection de soi face au monde, l’habit, ou le costume, s’inscrit dans une dynamique paradoxale : d’une part, en préservant l’intégrité physique et morale des individus face aux dangers extérieurs ; d’autre part, en étant l’instrument privilégié de l’affirmation de l’identité et de l’appartenance à un groupe. Jouant un rôle politique, il permet, par association d’éléments, de situer l’individu en société, à la croisée de l’individuel et du collectif.

Quelles sont les fonctions de l’habit et du costume de nos jours ? Comment orientent-ils notre rapport au monde extérieur, entre défense de notre intégrité et affirmation d’une identité ? Sont-ils toujours vecteurs d’organisation sociale ? Si les pistes de réflexion sont nombreuses, chaque artiste apporte sa propre interprétation de la problématique qui anime l’édition 2016 du festival.


Quelques propositions d’artistes



Festival Jardins synthétiques, Divers lieux, Toulouse

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Isabelle Barruol

Isabelle Barruol développe une approche expérimentale de la peinture comme de la photographie, renouvelant constamment sa pratique au travers de séries qui la placent face à de nouvelles problématiques. Qu’il s’agisse d’une exploration de l’espace, par le biais d’installations, comme du toucher de motifs végétaux avec sa série Empreintes, elle garde toujours un lien avec la nature, passant volontiers de l’espace de l’atelier à l’espace extérieur.



Karine Bonneval

Artiste pluridisciplinaire développant un travail à la croisée de la sculpture, de la vidéo et de l’installation, Karine Bonneval s’intéresse aux relations paradoxales que l’humain entretient avec la Nature, la domestiquant de manière détachée alors qu’il en fait paradoxalement partie intégrante. Attachée aux notions de territoire, d’hybridation ou encore d’exotisme, elle livre une œuvre à la fois poétique et malicieuse, empreinte d’un fort potentiel (auto)critique.



Monique Deyres

Liée au musée Saint-Raymond par une passion familiale pour l’archéologie, Monique Deyres expose In memoria, installation évolutive qui se compose de « briques de mémoire. » Ces dernières, réalisées à partir de vêtements issus de plusieurs générations, retracent l’histoire de sa famille. Découpant chaque brique dans un habit, elle débite ensuite l’excédent afin de s’en servir comme garniture (et regroupe parfois des vêtements ayant appartenu à des personnes qui, par exemple, ne se parlent plus.) Voir galerie d’images ci-dessous.


Charles Fréger

Chaque année, dans toute l’Europe, de la France à la Bulgarie, de la Finlande à la Sardaigne, du Portugal à la Grèce en passant par la Suisse et l’Allemagne, des hommes, le temps d’une mascarade multiséculaire, entrent littéralement dans la peau du « sauvage ». Les portraits photographiques d’hommes sauvages de Charles Fréger subliment cette suspension provisoire de la normalité qu’est la mascarade et révèlent une tradition méconnue d’une étonnante richesse.” Robert Mcliam Wilson, Extrait de la présentation du livre “Wilder Mann ou la figure du sauvage” de Charles Fréger aux Éditions Thames & Hudson.