Archives expositions collectives 2ème  semestre 2016

ArtCatalyse-archives

  En-Vol, Claude’Alma’ invite Virgile Novarina
  Eternal Gallery, Tours
  18.11 - 04.12.2016
 

Communiqué de presse


Claude ‘Alma‘ — aka Claude Besnard — est passionné par les dispositifs de diffusion et de spatialisation du son. Il explore depuis plusieurs années un espace/temps qui n’appartient ni à celui du concert, ni à celui de l’exposition, mais qui devient un entre-deux prenant alors la forme d’un projet singulier. Ce projet, Volume sonore, a donné naissance à des réalisations et des installations à la fois architecturales et sonores dans l’espace public rendant visible l’immatérialité du son. Ces architectures sobres et légères abritent le son et permettent une écoute autre dans un espace déconnecté et dédié à l’intime.

Pour Volume sonore #6, Claude ‘Alma‘ investit deux lieux de l’agglomération tourangelle, le Prieuré Saint-Cosme et l’Octroi d’Eternal Gallery.








































































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Exposition du 18 novembre au 4 décembre 2016. Eternal Gallery, Les Octrois, place Choiseul – 37100 Tours. Tél.  : +33 (0)9 73 63 17 05. Ouverture du vendredi au dimanche de 15h à 18h, en semaine sur rendez-vous.


















Claude ‘Alma‘ y propose, à l’étage de l’Octroi, une installation architecturale et sonore destinée à accueillir une performance de l’artiste Virgile Novarina. Si le premier s’adonne à la captation sonore pour composer des pièces « atmosphériques », le second sonde le sommeil en enregistrant par écrit ce qui lui apparaît lors de ses micro-éveils.
Dormir est devenu une part intégrante du travail de Virgile Novarina qui prend la forme de performances, en-Somme, durant lesquelles il dort publiquement dans des vitrines de magasins, des galeries et des musées. Ainsi, la rencontre de ces deux artistes fait éclore un projet inédit, situé entre expérimentations poétiques et scientifiques.

Ce projet propose au spectateur d’assister à l’exploration du sommeil de Virgile, bercé par l’environnement sonore qui intègre à la fois le chant du martinet, un oiseau capable de micro-sommeil en chute libre, et les ondes d’une étoile lointaine tournoyant dans l’univers à la vitesse de 33 tours par minute, et dont l’origine de la vibration correspond à la naissance d’un autre Martin, de Tours celui-là, en l’an 316…


Au rez-de-chaussée, les ondes de l’étoile à neutron sont également diffusées, néanmoins, les vibrations stellaires correspondent à celles de l’émission et proposent un autre registre sonore que celui de l’installation à l’étage dont les ondes correspondent à la réception. Deux sons appartenant à une même étoile, mais totalement différents, coexistent alors au sein du lieu d’exposition.

Cette vibration stellaire est introduite par trois œuvres présentées dans la diagonale de la cheminée, créant ainsi un lien très fort entre elles. Sur un premier socle, une vasque en porcelaine est mise en vibration faisant réagir l’eau colorée qui se trouve à l’intérieur et diffuse les ondes de l’étoile. Sur un autre socle, une platine de 33 tours, faisant le lien avec la vitesse de rotation de l’étoile, tourne sans produire de son et induit en erreur le visiteur qui peut être amené à penser que le son provient du vinyle. Pour terminer cette diagonale, un banc en bois massif prend la forme d’une onde sonore, donnant alors une nouvelle matérialité au son, et diffuse également les vibrations de cette étoile lointaine.














© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

En-Vol, Claude’Alma’ invite Virgile Novarina à Eternal Gallery, Tours